Alliance

Alliance
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Historique   Mar 18 Fév - 16:02

Peu de temps après la déclaration de guerre prussienne fait à la Suède, Frédéric-Guillaume Ier de Hohenzollern a lancé une attaque éclair sur la Poméranie occidentale, alors possession suédoise. Ce geste survient à un moment où la Prusse, ayant échoué à former une alliance solide avec de soldes pays protestants, a décidé de faire cavalier seul, du moins dans un premier temps en s'en prenant aux intérêts suédois. le roi de Prusse craint l'hégémonie suédoise en Baltique mais pour Charles XII il ne s'agit là que d'un prétexte pour agrandir les Etats prussiens...
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Prise de Stralsund (février 1714)   Mar 18 Fév - 16:32



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Prusse : 5.340 (2 régiments) / 2.500 / 2.840
Suède : 5.361 (3 régiments) / 4.760 / 601 (prisonniers)
Issue : Victoire prussienne

Le roi de Suède avait du faire face en 1713 à une insurrection populaire dans la ville de Stralsund (Poméranie occidentale) dont l'origine était la présence d'une trop nombreuse garnison dans la cité allemande. L'insurrection avait été réprimée dans le sang mais plusieurs régiments suédois avaient été entamés, même si les pertes militaires étaient encore acceptables. Frédéric Guillaume Ier n'était pas encore au courant de cela et planifiait déjà depuis son accession au trône une invasion de la Poméranie occidentale. Plusieurs de ses commandants avaient déjà remporté par le passé des victoires contre la Suède et étaient spécialistes de la guerre de siège. Le roi de Prusse saisit donc l'opportunité de pouvoir damer le pion à son rival Charles XII, même s'il pensait être en infériorité numérique, et lança à l'assaut deux régiments commandées par les colonels-généraux Paul Anton von Kameke et Georg Abraham von Arnim.

Afin de déstabiliser l'envahisseur prussien, le colonel-général suédois d'origine hollandaise Carl Gustaf Roos fit une sortie avec son 12ème régiment. Spécialiste de la guerre défensive en campagne et habitué des combats en infériorité numérique, il attendit de pied ferme les troupes prussiennes au sud de la ville, près de Grimmen. Il réussit à tenir la dragée haute aux prussiens à qui il infligea des pertes importantes mais fut finalement débordé par les nombreuses troupes d'élites ennemies. Lui même périt au combat et perdit les quelques canons qui étaient encore opérationnels. Plus rien ne pouvait empêcher donc les forces prussiennes de se diriger vers le nord et d'assiéger Stralsund.

On compta lors du siège 38 canons côté prussien et 30 côté suédois ainsi que 10 obusiers. L'avantage allait sans doute devenir décisif pour les suédois si les prussiens ne se pressaient pas à monter à l'assaut des fortifications de Stralsund. C'est ce qu'il firent. Avec une infanterie plus nombreuse et bien mieux commandée, les prussiens réussirent à prendre la ville et à neutraliser la garnison suédoise. Les colonels-généraux Carl Gustaf Rehnskiöld et Nils Gyllenstierna se rendirent à l'ennemi ainsi que le gouverneur de la ville Conrad Quensel. En réalité il s'avéra que même avec deux régiments seulement contre trois, les prussiens étaient de force égale en nombre d'hommes mais c'est surtout la qualité des troupes et des commandants prussiens qui expliquent la victoire prussienne, même si l'affaiblissement des troupes suédoises après la révolte populaire de 1713 est un facteur non négligeable.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Prise de Reval (avril 1714)   Ven 21 Fév - 0:57



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Prusse : 5.240 (2 régiments) / 3.570 / 1.670
Suède : 5.280 (2 régiments) / 4.425 / 855 (prisonniers)
Issue : Victoire prussienne

Victoire très difficile pour les Prussiens qui malgré la prise de la cité balte de Riga ont subit de lourdes pertes. Là aussi, le rapport de forces était égal (5.200 hommes de part et d'autre). Le roi de Suède et son armée était même venu prêter main forte à la garnison de Reval qui était sans commandant. La résistance suédoise fut farouche, au point de faire reculer les Prussiens de von Wartensleben. Mais le régiment de von Wylich und Lottum parvint lors de l'assaut final à briser la défense ennemie et à prendre le contrôle de la cité. La perte de Wylich, tué lors des combats fut compensée par la capture du roi de Suède en personne Charles XII qui devint à partir de ce moment l'otage des Prussiens.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Paix de Dantzig (juin 1714)   Jeu 27 Fév - 10:21

La paix est signée peu de temps après, en juin 1714 à Dantzig, avec la roi de Pologne-Lituanie Victor-Amédée Ier (II de Savoie). Charles XII est libéré mais doit céder la province de Poméranie Occidentale et la ville de Stralsund à la Prusse. Reval est quant à elle rendue à la Suède.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans
» Wargame historique : DBA
» Le 28mm historique !! maintenant c'est du plastique !!
» recherche pour avoir une armee a theme historique
» Historique, objet et esprit de ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance  :: Vie Politique :: Archives :: Informations - La Gazette :: Guerre prusso-suédoise (janvier 1714-juin 1714)-
Sauter vers: