Alliance

Alliance
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un problème avec les règles?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Un problème avec les règles?   Sam 20 Sep - 14:12

Si vous avez un problème avec des règles non précises sur tel ou tel sujet ou sur le jeu en général, n'hésitez pas à poser une question ! Nous y répondrons dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Jeu 25 Sep - 1:44

Lorsqu'une clause du traité de vassalisation précise, qu'à la mort du personnage régnant actuellement sur le PNJ, le pays joueur pourra demander la vassalisation du dit-pays. Le Pays joueur devra-t'il utiliser un de ses propres diplomates, faire sa demande de vassalisation ? Ou, le PNJ fera-t'il la démarche diplomatique de son côté? (Espagne)

Un seul diplomate de l'un des deux pays devra le faire, cela sera suffisant. Mais essayez d'être bon prince et de vous faire bien voir : les grands pays débloquent souvent la recherche DIPLOMATIE avant, non pas parce qu'ils sont plus avancés technologiquement mais parce que lorsqu'on est un petit pays on pèse que très peu sur la scène européenne et on axe rarement la recherche vers la diplomatie. Si c'est le PNJ qui en fait la demande vous pouvez demander de le fournir à la rigueur mais ça peut être plus long que prévu. Si par contre c'est vous qui désirez le vassaliser, lui exiger en plus de fournir le diplomate peut le froisser. Vous avez donc tout à gagner en brossant dans le sens du poil vos futurs vassaux en fournissant vous mêmes les diplomates, mais ce n'est pas une obligation.

Lorsqu'il est prévu que ce soit l'enfant, ou le frère/soeur du dirigeant actuel du PNJ, qui prenne le trône, mais sous le régime de la vassalisation par un pays joueur. Comment cela fonctionne-t'il ? Le joueur pilote le PNJ en plus de son propre pays, sous deux pseudos différents (le pseudo de son pays de départ et le pseudo de l'héritier désigné dans le traité de vassalisation, pour le PNJ). Ou le joueur doit attendre l'hypothétique mort de cet héritier, pour éventuellement pouvoir diriger ce PNJ (s'il n'a pas été annexé par un pays tiers, auparavant) ? (Espagne)

Vous devez en effet attendre la mort du souverain du PNJ pour vassaliser de fait le pays en jouant le PNJ avec un autre compte qui sera celui de son successeur (en tant que personnage) mais il existe une dérogation si le personnage encore en vie lors de la demande de vassalisation est votre conjoint RP ou un de vos enfants (et uniquement ceci). Dans ce cas la vassalisation peut se faire instantanément, comme ce fut le cas de Mantoue avec l'Autriche. Si par la suite le personnage souverain PNJ vassalisé (qu'il soit contrôlé ou pas par vous) est le même que le votre en tant que PJ vous pouvez directement l'annexer (à votre empire si vous êtes frontalier avec lui ou bien en tant que possession s'il est éloigné).

Peut-on organiser des coups d'états? Si oui, peut-on laisser libre court à notre imagination ou faut-il suivre une certaine démarche? (Suède)

Désolé de te décevoir mais nous ne sommes encore qu'au XVIIIème siècle, pas pendant la guerre froide  Laughing (nous avions joué cette période et cela était monnaie courante). Tu peux par contre déstabiliser un Etat en incitant dans une même période des révoltes dans plusieurs villes mais cela sera ardu dans de grands pays car il faut plusieurs espions, beaucoup d'argent, et que les villes aient un taux de mécontentement assez élevé pour que ça marche. Les petits états par contre seront plus vulnérables car ayant moins de villes. Il faut donc obéir à une certaine démarche (révolte religieuse ou influence culturelle ou économique, pour cela consulte la règle du jeu). En revanche il se peut parfois qu'une révolte éclate spontanément ou qu'un prétendant demande une aide financière pour former des troupes ex nihilo comme tu as pu le voir pendant la guerre de succession d'Espagne. Mais cela reste quand même assez rare et aléatoire dans le temps. Il vous faut parfois réveiller les ambitions de personnages existants via vos diplomates.

Peut-on personnaliser notre royaume? (pencher davantage vers un empire par exemple) (Suède)

Je dirais oui et non. Non dans le sens politique où nous ne sommes qu'au XVIIIème siècle donc on n'a pas encore grand choix. Il ne sera donc pas possible d'instaurer une dictature communiste de type soviétique ou bien une démocratie digne du XXème siècle avec le suffrage universel pour tous.
En revanche au niveau administratif oui car tu peux redessiner avec les conseils du MJ les provinces (et non les généralités) de ton pays et, comme nous l'avions fait par le passé lors d'immenses conquêtes, donner une autonomie à de grands pays annexés à la culture différente en donnant le contrôle de ceux-ci à un nouveau joueur et ce afin de stabiliser ton empire. Tu peux le faire aussi le cas échéant en installant un personnage qui sera PNJ et que tu contrôleras en le jouant si tu le souhaite. Car par le passé conquérir 10 ou 15 villes était possible ; aujourd'hui ce sera quasi mission impossible mais qui sait ce qui peut arriver, ce système est donc à prévoir!


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 6 Oct - 12:27

Le fait de devoir laisser au minimum un régiment en garnison dans chaque ville, pour diminuer les risques de révolte (ou les risques d'incitation à la révolte par une puissance hostile) est-une règle ou un conseil du Maître du jeu ? (Espagne)

Un peu des deux, je m'explique : Cela est obligatoire mais en début de jeu, certaines villes étant sans garnison je ne peux pas vous forcer de déplacer des troupes pour les y placer, ce qui fait que je donne une tolérance d'un mois de jeu sans problème (jusqu'au 12 octobre). Au delà je vais faire des révoltes spontanées dans les villes dégarnies au taux de mécontentement haut. Mais d'ici cette date buttoir (et même au delà) ne vous croyez pas à l'abri d'une révolte incitée par un espion étranger qui se verra attribuer un bonus de réussite!

En revanche toute ville ayant des troupes n'aura pas le droit de se dégarnir à 100% que ce soit maintenant ou pendant toute la saison (sauf en cas de cession d'une ville à un autre pays après un traité après une guerre perdue par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Jeu 9 Oct - 10:47

Peut-on acheter des îles? (Suède)

Comme je l'avais expliqué, je permet difficilement l'achat de territoires non seulement pour inciter davantage au conflit et réduire un monde bisounours comme en rêve Elise et Christophe, mais aussi pour éviter l'antijeu, sinon on a par exemple deux alliés éloignés du style le Palatinat qui achète la Crète à l'Empire Ottoman pour y lever des bateaux et qui lui vend en contrepartie quelques années plus tard Cologne pour que le sultan ai un pied en pleine Allemagne. Et malheureusement par la suite ça devient du grand n'importe quoi...
Je peux à la rigueur permettre des achats ou des échanges s'ils sont peu importants, peu éloignés géographiquement ou aussi s'ils correspondent à une réalité historique plus ou moins voisine (comme la Savoie-Sardaigne qui dans la réalité avait acquis auprès des Autrichiens la Sardaigne en échange de la Sicile). Mais ces critères restent subjectifs et il est difficile donc d'établir une règle pour définir à partir de combien de kilomètres de la métropole un territoire est considéré comme trop éloigné pour être acheté. Ce sera donc soumis à l'arbitrage du MJ.
Veuillez donc avant tout achat ou échange en informer le MJ par MP en précisant qui échange quoi contre qui et les motivations de chacun et je vous donnerai une réponse dans les plus brefs délais.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 13 Oct - 1:52

Comment Unifier 2 royaumes ? (Provinces-Unies)

Avant de parler d'unification (d'ailleurs c'est une question super intéressante qui me permet de soulever différents points), il faut savoir qu'à l'instar de généralités, provinces ou de villes enclavées parfois lointaines telles que Gibraltar (GB), Avignon (EP), les provinces prussiennes du nord-ouest de l'Allemagne, celles-ci sont intégrées dans la gestion commune de votre empire ; elles ne sont gérées séparément qu'en cas de blocus par exemple. Donc un royaume unifié n'est pas forcément un pays ne possédant aucune enclave lointaine, au contraire. Il en sera de même pour les Etats que vous annexerez dans le futur par la guerre ou bien par la diplomatie. En revanche si c'est par la diplomatie, il vous faudra passer par l'étape de la vassalisation qui pendant une période plus ou moins longue vous obligera à gérer le pays vassal séparément de votre pays initial, comme c'est le cas de Mantoue et de l'Autriche. C'est du cas par cas, il n'y a pas de règle générale par contre...

Si vous gérez deux Etats indépendants et que vous voulez les unifier, d'abord vérifiez bien certaines données :
* Comparez la puissance des deux Etats de façon économique : les deux sont-ils à peu près de puissance égale ou bien l'un est bien plus développé que l'autre?
* Comparez la hiérarchie des deux Etats de façon politique : s'il s'agit d'un royaume, d'un duché, d'un principauté, etc...mais aussi les systèmes politiques (république, monarchie élective, monarchie absolue) car un seul devra être retenu en cas d'unification, et cela ne se fera pas sans heurts si les deux systèmes politiques sont très différents.
* Comparez aussi l'éloignement géographique des deux Etats. Ce n'est pas une donnée déterminante mais elle peut peser dans la tentative d'unification des Etats, surtout par la différence de langue, de culture ou de religion. Si l'éloignement géographique n'est pas très important vous pouvez tenter d'annexer de gré ou de force les zones territoriales étrangères se situant entre.
C'est vous l'aurez compris un jeu d'équilibriste et là aussi il peut y avoir mille et une situations, alors restez prudent dans vos tentatives d'unification! Demandez conseil à vos ministres il sont là pour ça.

Le fait de ne plus pouvoir éditer ses messages au-delà d'une courte durée, fait-il partie d'une nouvelle règle ? (Espagne)

Pas vraiment, en fait comme du temps ou Kristophe était administrateur je pensais que le système de blocage de l'édition des messages était toujours d'actualité mais il s'est avéré que non. Cela a été donc corrigé. Soyez ainsi prudent à l'avenir sur ce que vous écrivez, vous devrez désormais assumer vos paroles!  


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Jeu 16 Oct - 17:56

Quand nous avons un pays vassal sous notre autorité doit on lancer les recherches technologiques pour ce pays ? ou alors pouvons nous lui faire partager nos recherches ? (Autriche)

Oui tout à fait, les recherches sont distinctes. Elles pourront fusionner qu'en cas d'annexion du pays, voici pourquoi sans être énorme la marge de l'avancée technologique des PNJ est quand même d'une quinzaine ou vingtaine de recherches afin de ne pas faire d'acte d'antijeu de lancer des recherches différentes de part et d'autres pour qu'à la fusion des Etats le gain de technologies soit trop important.

j'ai remarqué que les grades des officiers généraux avaient grimpé, comment cela se fait-il? C'est au MJ de le faire et si oui tous les combien de temps? (Pologne-Lituanie)

Question primordiale. En effet c'est le cas, cela va avantager tout le monde pour la formation de brigades et armées, mais aussi le MJ en terme de travail car ce sera à vous de faire les promotions de vos commandants en ancienneté. Pour cela ne tenez surtout pas compte de l'historique du jeu, je l'ai adapté pour plus de réalisme. Regardez surtout l'ancienneté du commandant lors de sa première incorporation, même étranger.

Par exemple, prenons le generalmajor suédois Magnus Julius de la Gardie :
http://www.alliance-jeu.fr/wiki/index.php?title=Magnus_Julius_De_la_Gardie

Sa première affectation est en France en 1701. A ce moment là il est colonel-général (generaloberst). Il peut grimper tous les 10 ans d'un grade, ce qui explique son grade de generalmajor (maréchal de camp) en 1721. Le joueur pourra ainsi le promouvoir generalleutnant en 1731 et general en 1741, etc...en tous cas tant qu'il sera en vie! Et ce en postant dans le sujet même du commandant en question.

Bien sûr il peut y avoir entre temps des promotions automatiques faites par le MJ s'il remporte des batailles à un rapport de moins de 2 contre 1 en sa faveur. Imaginons encore la Gardie gagner une bataille en 1724 et être promu generalleutnant, il pourra passer en 1731 au grade supérieur de general si le joueur en fait la demande!

C'est donc avantageux mais ça vous oblige a être un peu vigilant sur l'avancement de vos commandants. Si bien sûr vous avez oublié cela n'est pas bien grave, vous pouvez le promouvoir à tout moment dépassé les dix ans mais le temps sera décalé et le retard sera perdu!

Par exemple, si la Gardie a droit à sa promotion en qualité de generalleutnant en 1731 et que le joueur ne le fait en 1734, il devra attendre 1744 pour la prochaine promotion et non 1741. Pour le mois fiez vous à la date de la dernière promotion dans son historique, mais uniquement pour le mois! Pour le calcul des décennies prenez comme année de base sa première année d'incorporation dans une armée, même étrangère. Pour les officiers marins, il en est de même.

Et attention à ne pas trop négliger ce système car des commandants pourront se sentir vexés d'être oubliés. Par contre, autre avantage : les officiers généraux fraîchement levés dans vos académies militaires ne seront plus forcément colonel-généraux mais pourront sortir aléatoirement avec de meilleurs grades car ils auront probablement (pas tous bien sûr) à leur actif lors de leur sortie de l'académie une carrière militaire plus ou moins longue dont le grade sera adapté.

Là où ça se complique c'est que lors de la formation de brigades et d'armées vous devrez respecter la hiérarchie des grades : ne mettez donc pas à la tête d'une brigade un colonel-général qui aurait sous ses ordres un général commandant un régiment, même s'il est plus doué.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Ven 7 Nov - 14:22

Pour la vente de navires de guerre, il y a-t'il un bénéfice plancher à respecter pour le royaume vendeur ? Si oui, de quel pourcentage, s'agit-il ? (Espagne)

Excellente question car je désirais justement vous éclaircir à ce sujet. En fait lors de la vente d'un navire que vous construisez vous devez impérativement le vendre à un seuil plancher de 10% par rapport à un prix de revient, même à un allié. En revanche il n'existe pas de seuil plafond.

Toutefois il y a un cas particulier pour ce qui est des navires de vos armateurs si vous en possédez (gouverneurs ou commandants le permettant). Etant donné que cette fonction est aléatoire je ne désire nullement que les joueurs en bénéficiant se fassent un monstrueux pactole alors que la levée de navires par ces armateurs est gratuite. Donc si la règle est la même, le fait est que lors de la vente, le coût de revient doit être intégralement remboursé à l'armateur et le bénéfice engendré lors de la vente (avec le même seuil plancher) doit être partagé entre l'armateur et le souverain à parts égales (50%-50%). En bref, la vente de navires fabriqués par des armateurs rapporte moins au joueur que la vente classique d'un navire construit, en tout cas pour un même pourcentage de marge.

Vous pouvez proposer des rabais lors de ventes groupées mais calculez cela à l'avance car le prix unitaire des navires ne doit être inférieur au prix de revient +10%.

Par exemple, vous avez pu voir la Norvège vouloir vendre à la Compagnie suédoise des Indes occidentales une frégate construite pour 1.330 livres-tournois à un prix de 1.596 LT (20% de marge).
En proposant un rabais de 8% sur une commande de 4 frégates, le prix unitaire par frégate passe de 1.596 LT à 1.468,32 LT. Ce qui fait que la marge unitaire atteint 10,40% et non plus 20%, ce qui reste légal.

Il serait intéressant lors d'une saison prochaine de lier temps de fabrication et prix. Un pays achetant cher son navire se verrait proportionnellement construire son navire plus rapidement, cela permettrait ainsi à ce que chaque pays trouve son compte et son équilibre entre prix et délais de livraison, mais aussi avantagerait le libre-marché entre les joueurs.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 22:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Sam 8 Nov - 14:57

Comment se passe l'embarquement de troupes dans les navires de transport lorsque l'on possède des brigades, ou mieux, des armées? (Suède)

Bonne question! J'y avais pensé à l'intersaison mais j'ai omis de l'expliquer. En fait cela sera simple, un navire de transport peut embarquer une armée maximum quelque soit sa taille en nombre de bataillons. Demandez donc lors de l'embarquement d'une brigade par exemple, sa montée dans votre navire transport en le citant (transport N°3 de la flotte "Untel") et ce dans l'ordre de déplacement de la brigade. Cela sera précisé ensuite dans votre brigade. Sur le wiki, il sera précisé dans le navire de transport un message du type : 1ère brigade "Tartenpion" le temps de leur voyage par mer. Les liens de la brigade ne sera donc pas effacés mais cette brigade n'apparaîtra plus pendant un temps sur la carte militaire terrestre. Pour le débarquement il suffira de poster dans l'ordre de déplacement de la brigade l'ordre de débarquement.

Comment peuvent se dérouler concrètement les guerres de succession? J'imagine avec plusieurs prétendants soutenus par diverses nations mineures ou importantes. Mais peut-on contesté la légitimité avec une mauvaise foie inébranlable comme il était coutume à certaines périodes? (Suède)

La réponse est dans ta question, après il faut dire qu'il y aura des scenarii très variés, ce qui fera la richesse du jeu, et inutile de dire qu'en effet on peut toujours trouver un prétexte pour attaquer un pays, même avec une certaine mauvaise foi. Les prétendants régnants essayeront de rallier d'autres souverains et les prétendants non régnants vous contacteront pour que vous leur formiez des troupes. Sachez d'ailleurs que si le caractère hétéroclite des troupes est interdit chez les joueurs au sein d'un contingent, il est totalement autorisé pour les prétendants non régnants et ce de façon permanente.

En ce qui concerne les multiples nationalités qui composent certains pays, est-il possible de faire un certain rapprochement entre tous? Par le biais de fêtes nationales notamment, de banquets offert pour la couronne royale etc... (Suède)

Non mais ça peut être une idée pour le futur, tant qu'on ne tombe pas dans une caricature qui fait que nous sommes tous frères et qu'on oublie à jamais nos différences de culture, ce genre de choses ne s'éteint jamais, même au XXIème siècle! Par contre il existe déjà des fêtes spontanées dans vos villes si les choses se passent bien et que le peuple est heureux, cela dépend de votre gestion.

Peut-on accrocher des navires ou tout du moins les bloquer, les empêcher de faire des déplacements suspicieux même si l'on est pas en guerre? (Suède)

Oui bien sûr, rien ne vous empêche de le faire, mais rien n'empêche non plus à ce que votre rival tente de vous contourner s'il le peut ou même à forcer le passage s'il n'a pas d'autre issue. Ensuite si les combats ne sont que sur mer entre deux pays liés par un traité de paix vous pouvez rester qu'officieusement en guerre, cela dépend de la réaction d'une des deux parties qui peut estimer que ça vaut une rupture du traité de paix que soit suivi d'une déclaration de guerre ou pas. Il verra cela avec le MJ car tout dépend aussi de ce que le traité de paix stipule. Bref, voilà la complexité de la diplomatie où il faut toujours tout prévoir...

Je voulais revenir sur un point précis également, au niveau de la guerre de course. Reprenez moi si je me trompe, mais attaquer le convois d'une nation n'est en aucun cas une déclaration de guerre, le souverain lésé par cet acte est libre de déclarer la guerre contre la nation ayant commis le préjudice n'est-ce pas? (Suède)

Cette question rejoint la précédente ; en fait après recherche la guerre de course est bien un acte de guerre au niveau historique, ce que je n'ai pas stipulé dans la règle du jeu car je laisse libre choix aux joueurs de considérer que cela reste "de bonne guerre" entre pays en paix en Europe qui veulent se limiter à une reconnaissance des territoires et frontières mutuels, ou bien qu'il s'agit d'un acte d'agression intolérable nécessitant une rupture du traité de paix avec ou pas déclaration de guerre. Cela va donc probablement faire évoluer vos traités de paix une fois que vous aurez des convois à sécuriser!

Je voudrais revenir sur un point, lorsqu'il y a attaque sur un PNJ ou même un pays joueur d'ailleurs d'une tierce alliance, il serait judicieux de ne pas généraliser le conflit à toute l'Europe mais justement de limiter le conflit afin de s'immerger toujours un peu plus dans l'aspect RP. J'aimerais justement avoir le point de vue du MJ sur cette règle et même d'autres joueurs d'ailleurs si les différents avis sont argumentés et ne rentre pas dans des affaires de querelles personnelles! (Suède)

La règle n'interdit pas le fait de faire une attaque à 3 voire 4 contre 1, ce ne sont juste que des conseils de fair-play, et puis tout dépend de la taille des pays car il ne sera pas jugé de la même façon une attaque franco-autrichienne sur la Lorraine par exemple comme celui d'une confédération de 3 petits PNJ sur un empire immense comme celui de la Russie. De plus certains pays provoquent et se mettent eux mêmes dans une situation délicate, comme si par exemple l'Autriche déclarait la guerre à la fois à la Prusse, à la Russie et à l'Empire Ottoman ; je ne peux donc empêcher de tels actes. Seulement si vous êtes de force égale essayez de limiter le conflit à vous même en ne faisant par intervenir vos alliés ou alors selon l'évolution du conflit en les appelant de façon prudente et progressive ; cela dépend de vous et de votre côté chevaleresque et du respect du code de l'honneur (ou pas).

Va t-il y avoir un certain compte rendu des pays vassalisés par l'ensemble des puissances européennes ou cela demeure caché intentionnellement? (Suède)

Non cela reste à l'appréciation des pays suzerains s'ils décident ou pas de le dire à leurs alliés voire publiquement à toute l'Europe. Donc si c'est caché intentionnellement, ce n'est pas par le MJ mais il se doit de respecter le silence que peuvent exiger certains pays qui en vassalisent d'autres.

J'ai honnêtement vraiment apprécié le système des différents ministres du royaume faisant un bilan du royaume et après en avoir discuté avec certains, je peux assurément signifier que mon sentiment est partagé. C'est pourquoi je me demandais plusieurs choses:
Cette expérience va t-elle être renouvelée? Si oui, peut être devrions nous établir un calendrier afin que cette tâche soit réalisé de façon périodique (exemple: tous les 3 mois IRL afin ne pas rajouter non plus trop de travail au MJ).
(Suède)

Merci! Oui je trouve que c'est bien de faire un bilan de temps à autre ; certes cela me prend du temps et je ne peux vous en faire un que tous les cinq ans mais en même temps cela m'en fait gagner par la suite car le fait de vous laisser poursuivre une gestion plus ou moins calamiteuse sans mot dire me donnerait bien plus de travail. Maintenant je vois que certaines choses ne sont pas encore intégrées malheureusement : levée de troupes, de colons ou autre sans prix fixés (bien que cela devient rare), lancement de recherches de façon illégale (vérifiez bien les recherches acquises et celles qu'elles débloquent), envoi de marchands sur des places inexistantes ou sans tarif indiqué, levée de sous-officiers sans indication par avance de leur affectation (ce qui est courant et qui commence à me prendre un peu le chou je dois dire).


Dernière édition par Maître-du-jeu le Sam 17 Oct - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 10 Nov - 14:25

Le Conseil des sages

Bien, je ne vais pas retourner le couteau dans la plaie étant donné que les choses sont visiblement revenues au calme mais en ce qui concerne le Conseil des Sages il a été fixé dans les règles du jeu et sera donc maintenu. En revanche il est vrai qu'il manque certaines précisions concernant la désignation de ses membres ainsi que sur l'organisation.

J'avais attendu la participation des joueurs pendant l'intersaison de cet été nécessaire aux changements, ajouts ou suppression de règles et il n'y en a malheureusement pas eu...sauf en ce qui concerne Adrien, Romain et Christophe qui m'ont durant tout l'été apporté une aide inestimable quant à la mise en place de cette saison. Ils sont de plus des personnes expérimentées sur ce jeu et impartiales, que je connais depuis des années. Voici pourquoi leur présence dans le Conseil ne saurait être remise en question selon moi.

Je suis opposé à une désignation totalement démocratique car bien qu'elle offre certains avantages et qu'elle fut d'ailleurs testée autrefois, pourrait en réalité être davantage néfaste que bénéfique et ce sur bon nombre de points :

1 - Elle encourage la formation de "clans" qui vont se réunir plus pour soutenir par vote l'un des leurs présent dans le Conseil dans le projet d'un établissement ou de suppression d'une règle que dans la volonté d'un vote objectif prenant en compte la faisabilité et l'impartialité d'une règle.

2 - Il peut y avoir lors d'une saison prochaine une majorité de nouveaux joueurs ou de joueurs qui sont arrivés en fin de saison précédente. Il est donc périlleux de solliciter leur vote sur des règles du jeu qu'ils n'ont pas encore bien assimilées.

3 - Le vote favorise des pressions sur les votants pour qu'ils soutiennent untel ou untel, même sur ceux qui ne sont pas là souvent afin de faire barrage sur une règle ou bien encore pour établir une nouvelle règle. la sollicitation de joueurs "fantômes" pourrait même se faire rien que pour les jours de suffrages. Le vote à huis clos au sein d'un conseil restreint en toute discrétion permet justement une plus grande liberté d'action et de conscience des votants.

4 - Le vote démocratique favorise la motion de censure : si sur 9 joueurs, 5 se réunissent au préalable pour organiser un vote sur des règles et qu'ils obtiennent la majorité, elles seront forcément appliquées et imposées aux joueurs et au MJ et ce sans se soucier de questions de faisabilité ou de la surcharge possible de travail de gestion du MJ.

5 - Au vu de ce qui a été posté je crains que faire une assemblée réunissant tout le monde ne tourne au pugilat. De plus elle ne serait jamais vraiment démocratique puisque si certains sont plus "hauts en couleurs" que d'autres, je pense que certains n'interviendraient pas par modestie s'ils sont débutants, ou encore par désintérêt tout simplement...

Bien évidemment on peut dire que cette saison, il peut y avoir une myriade de caractères différents et autant de gestions différentes, ce qui est aussi une richesse même si parfois cela donne lieu à des accrochages entre vous, mais ce dont je ne doute pas et là je parle pour tous les joueurs dans leur intégralité, c'est la motivation de vous tous.

Voilà pourquoi bien entendu un système démocratique pourrait fonctionner assez correctement cette année mais voilà je souhaite faire des règles pérennes et je n'aurai pas l'assurance en changeant de système que cela reste stable pour les saisons à venir. Il peut aussi bien y avoir départ et arrivée de 2 joueurs la saison prochaine, comme 4, 5 ou 6. En cas de grands changements (qui concernent peu souvent les vétérans qui se renouvélent bien plus régulièrement) une communauté de joueurs hériterait de règles votées par une majorité de joueurs qui ne sont plus là (je parle par expérience croyez moi), ce qui pourrait entraîner soit un désintérêt d'une saison à l'autre, soit de nouveaux changements de règles par la suite, etc...bref on en finirait pas!

Mais je ne suis pas quelqu'un de tyrannique loin de là, d'ailleurs sachez que dans le Conseil des Sages (qui de plus à un rôle au final assez accessoire puisqu'on ne s'est réuni que pour voter sur le non-commerce d'unités humaines cette saison) je ne vote pas et je ne fait que présider. Je ne tranche que s'il y a 2 voix contre 2 ; et encore dans ce cas là je cherche le compromis tandis qu'à 3 contre 1 ou à l'unanimité je fais appliquer la décision.

Voici donc l'organigramme du Conseil des Sages :

Président du Conseil : Laurent (MJ)

Membres : Adrien (Autriche), Christophe (Espagne), Romain (Russie), Victorien (Grande-Bretagne)

Voici donc ce que j'ai décidé afin de trouver un compromis :

1 - Le conseil des sages devra être composé en nombre d'un tiers de la communauté des joueurs. Nous sommes actuellement 12 (moi compris en tant que joueur), il doit donc y avoir 4 membres.

2 - La présidence doit être confiée au joueur ayant joué le plus de saisons de jeu. Ce sera en quelque sorte le "Doyen" ou le "Vétéran des vétérans". Christophe serait donc promu de membre à la présidence. Je serai donc en tant que MJ démissionnaire.

3 - 2 sièges de membres seront réservés à des anciens selon le nombre de saisons joués. Hormis Christophe, il s'agirait de Romaric (6ème saison) et de Adrien (5ème saison) qui sont de plus avec lui les seuls champions du jeu.

4 - Ces propositions de sièges restent bien sûr soumises à l'approbation des intéressés qui peuvent décliner l'offre ; le choix se portera ainsi sur le second, le troisième, ainsi de suite selon le classement du nombre de saisons jouées.

5 - Une fois les 2 membres vétérans et le Doyen choisi, 2 autres sièges seront confiés au reste des joueurs. Tout le monde sauf le Doyen et les 2 membres vétérans y participeront. Ici, pas besoin de se porter candidat. En secret les votants me donneront le nom du joueur qu'ils aimeraient voir comme membre du Conseil ; il est autorisé de voter pour soi même. Les votes ne seront pas divulgués et je ne ferai pas de décompte lors de la désignation des deux membres pour éviter de penser que l'un est plus légitime que l'autre selon le nombre de votes obtenus. Là aussi les personnes désignées seront en droit d'accepter ou de refuser ; si une personne refuse, on choisira la troisième personne en nombre de votes obtenus, ainsi de suite...

6 - Avec la démission de Victorien que j'accepte désormais officiellement, la désignation de Christophe comme Doyen (ce qui entraîne ma demission), il y a donc 1 président et 2 membres vétérans. Mais j'attends la confirmation de leur participation. Je vous tiendrai donc au courant.

Merci à vous tous de m'avoir lu jusqu'au bout.

Laurent, MJ
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Jeu 22 Jan - 14:36

Je rappelle à tous qu'il n'est pas inutile de faire les promotions de vos commandants de façon régulière...

Ceci n'est donc qu'un rappel : c'est à vous de faire les promotions de vos commandants en ancienneté. Pour cela ne tenez surtout pas compte de l'historique du jeu, je l'ai adapté pour plus de réalisme. Regardez surtout l'ancienneté du commandant lors de sa première incorporation, même étranger.

Par exemple, prenons le generalmajor suédois Magnus Julius de la Gardie :
http://www.alliance-jeu.fr/wiki/index.php?title=Magnus_Julius_De_la_Gardie

Sa première affectation est en France en 1701. A ce moment là il est colonel-général (generaloberst). Il peut grimper tous les 10 ans d'un grade, ce qui explique son grade de generalmajor (maréchal de camp) en 1721. Le joueur pourra ainsi le promouvoir generalleutnant en 1731 et general en 1741, etc...en tous cas tant qu'il sera en vie! Et ce en postant dans le sujet même du commandant en question.

Bien sûr il peut y avoir entre temps des promotions automatiques faites par le MJ s'il remporte des batailles à un rapport de moins de 2 contre 1 en sa faveur. Imaginons encore la Gardie gagner une bataille en 1724 et être promu generalleutnant, il pourra passer en 1731 au grade supérieur de general si le joueur en fait la demande!

C'est donc avantageux mais ça vous oblige a être un peu vigilant sur l'avancement de vos commandants. Si bien sûr vous avez oublié cela n'est pas bien grave, vous pouvez le promouvoir à tout moment dépassé les dix ans mais le temps sera décalé et le retard sera perdu!

Par exemple, si la Gardie a droit à sa promotion en qualité de generalleutnant en 1731 et que le joueur ne le fait en 1734, il devra attendre 1744 pour la prochaine promotion et non 1741. Pour le mois fiez vous à la date de la dernière promotion dans son historique, mais uniquement pour le mois! Pour le calcul des décennies prenez comme année de base sa première année d'incorporation dans une armée, même étrangère. Pour les officiers marins, il en est de même.

Et attention à ne pas trop négliger ce système car des commandants pourront se sentir vexés d'être oubliés. Par contre, autre avantage : les officiers généraux fraîchement levés dans vos académies militaires ne seront plus forcément colonel-généraux mais pourront sortir aléatoirement avec de meilleurs grades car ils auront probablement (pas tous bien sûr) à leur actif lors de leur sortie de l'académie une carrière militaire plus ou moins longue dont le grade sera adapté.

Là où ça se complique c'est que lors de la formation de brigades et d'armées vous devrez respecter la hiérarchie des grades : ne mettez donc pas à la tête d'une brigade un brigadier-général qui aurait sous ses ordres un général commandant un régiment, même s'il est plus doué.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Sam 24 Oct - 23:06

Question :

Les mises à jour des différentes cartes (géopolitique, religieuse, militaire et économique) se feront à quel rythme ?

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Dim 25 Oct - 2:41

Là où il y a des déplacements tu comprendras aisément que je suis forcé de mettre à jour dès le moindre déplacement Christophe sinon les joueurs ne vont plus savoir où sont les troupes ou les unités civiles en temps réel...
Mais pour la carte géopolitique ce sera forcément pas tous les jours puisque ce sera au gré des annexions.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 26 Oct - 18:28

Le Système des promotions par ancienneté des officiers généraux et amiraux est-il conservé ?

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 26 Oct - 18:39

Bien sûr! A ce sujet vous pouvez revoir les messages de la rubrique Un problème avec les règles? (ici même), j'ai supprimé les questions-réponses qui ne pouvaient plus être intégrées à l'actuel système. D'autres ont été réadaptées, et enfin certaines ont été conservées intégralement, comme c'est le cas des promotions ; que les joueurs n'oublient pas cet aspect du jeu s'ils désirent un jour former des contingents de bonne taille de type ARMEE!
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Ven 30 Oct - 15:07

Questions:
Combien de centre(s) urbain(s), peut-on bâtir avec un seul architecte ? (cela n'est pas indiqué dans les règles du jeu)

La construction de tous les centres urbains (dans chaque ville d'un royaume où il y a des places vides en terme de bâtiments) est-elle un préalable a toute construction de nouvelle ville ? 

Lorsque l'on décide de définitivement attribuer à un commandant, une mission civile (général mathématicien), ce commandant continue-t'il de percevoir un salaire, vu que par exemple un mathématicien n'est pas rémunéré ?
Est-ce la même chose pour un commandant ayant des aptitudes en terme d'ingénierie militaire ?

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Sam 31 Oct - 0:29

Combien de centre(s) urbain(s), peut-on bâtir avec un seul architecte ? (cela n'est pas indiqué dans les règles du jeu) (Espagne)

Cela n'est pas nécessaire puisqu'on peut en construire autant qu'on veut, tant que l'architecte est en vie, il n'est pas limité. Ce qui est limité c'est bien entendu le nombre de centres urbains par ville dont le seuil maximal est égal au niveau de la ville ; ainsi dans une ville de niveau 4 on ne peut avoir plus de 4 centres urbains.

La construction de tous les centres urbains (dans chaque ville d'un royaume où il y a des places vides en terme de bâtiments) est-elle un préalable a toute construction de nouvelle ville ? (Espagne)

Oui le principe est le même que la saison dernière ; il faut que vous ayez tous vos centres urbains terminés dans toutes vos villes à l'instant T où vous voudrez fonder une nouvelle ville.

Lorsque l'on décide de définitivement attribuer à un commandant, une mission civile (général mathématicien), ce commandant continue-t'il de percevoir un salaire, vu que par exemple un mathématicien n'est pas rémunéré ?
Est-ce la même chose pour un commandant ayant des aptitudes en terme d'ingénierie militaire ?
(Espagne)

Excellente question, en effet vous le pouvez, cela peut vous faire des économies mais veillez à utiliser un commandant dont vous n'avez plus vraiment besoin ; en le "recyclant" dans sa deuxième fonction, vous n'aurez plus de salaire à lui verser, sauf si bien sûr le métier est rémunéré comme celui d'espion ou de diplomate (et là parfois le salaire peut être plus élevé). Mais attention, il ne peut exercer qu'une fonction professionnelle à la fois et une seule fois durant la saison ; un commandant devenu diplomate ou ingénieur militaire ne peut revenir à son ancienne fonction!
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Dim 1 Nov - 20:36

Un message pour Dieu,

Dieu tu as crée un monde parfait, peut en témoigner ma beauté, tu es présent partout (sur le forum) et nulle part à la fois (j'aime bien t'embêter à 4h du matin par téléphone)!
Tu as aussi crée un monde parfois cruelle envers les plus démunis ou plutôt pour ceux qui ont eu à peine le temps de naître.

Mes deux diplomates se sont fait assassinés, ils ont disparu, ils étaient dans la rubrique "ministère de la culture" ce qui est peu logique vu qu'il existe la rubrique "ministère des affaires étrangères". Que s'est-il passé, ils ont pêché? Pourtant le poisson c'est bon pour la santé.
Dieu je t'en conjure! ressuscite ces deux malheureux! je sais que tu as des pouvoirs magiques.
Et si tu as le temps donne-moi les numéros gagnants du prochains lotos.

bon je crois que je suis trop resté à l'église,
au revoir Dieu

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 2 Nov - 11:07

Non rassurez vous ils ne se sont pas fait assassiner ; cela est possible dans les règles mais il n'y a encore aucun espion ou autre personnage susceptible de le faire à ce stade du jeu. Quand bien même si cela avait été le cas vous en auriez été le premier averti.

En réalité les diplomates se déplacent tout comme les autres unités civiles et militaires et ce de 10 alvéoles par jour HRP. Vous pouvez le vérifier sur la carte géopolitique. Tant qu'il réalise son trajet le diplomate est conservé dans votre rubrique Ministère des affaires étrangères, mais dès qu'il arrive à destination, il est immédiatement transféré vers le forum du PNJ destinataire afin que ce dernier réponde. Le délai d'attente peut varier selon les disponibilités du MJ (qui interprète les PNJ) lorsqu'il se connecte avec ces PNJ mais je ferai en sorte de répondre sous une semaine après arrivée du diplomate dans la capitale du destinataire.

Lorsqu'il rentre avec la réponse, le diplomate reste encore dans le forum privé du PNJ le temps de son retour, le diplomate est à nouveau transféré vers son pays d'origine une fois arrivé dans la capitale.

Je précise que pour les correspondances de souverain à souverain les trajets doivent se faire de capitale à capitale. Un diplomate crée dans un centre politique d'une ville non capitale devra donc dès sa levée faire un détour vers la capitale de son pays pour prendre en main la missive de son roi et la transmettre à un souverain étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Dim 8 Nov - 20:47

Questions:
- Comment fonctionne approximativement le système de choix des niveaux (1: de base, 2: bon, 3: très bon, 4 :excellent) des unités civiles levables (scientifiques, philosophes, écrivains, gouverneurs, diplomates, etc...) ?
- En partant du principe, que la Grande Bretagne et la France du 18ème siècle sont deux royaumes riches en personnalités civiles de grande qualité. Cela n'est pas forcément le cas pour l'Autriche, la Prusse, l'Espagne et d'autres royaumes.
Le choix des personnages et de leur niveau de compétence s'appuie-t'il sur une réalité historique ou sur le hasard ?

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Lun 9 Nov - 11:43

-Comment fonctionne approximativement le système de choix des niveaux (1: de base, 2: bon, 3: très bon, 4 :excellent) des unités civiles levables (scientifiques, philosophes, écrivains, gouverneurs, diplomates, etc...) ?
- En partant du principe, que la Grande Bretagne et la France du 18ème siècle sont deux royaumes riches en personnalités civiles de grande qualité. Cela n'est pas forcément le cas pour l'Autriche, la Prusse, l'Espagne et d'autres royaumes.
Le choix des personnages et de leur niveau de compétence s'appuie-t'il sur une réalité historique ou sur le hasard ?
(Espagne)

Excellente question! Autant en effet être transparent à ce sujet même si je ferai en sorte de vous empêcher de toujours tout prévoir à l'avance. J'ai du à la fois m'appuyer sur une réalité historique pour justement ne pas faire un jeu irréaliste mais comme j'étais confronté à la domination indéniable de certains pays dans certains domaines dans l'Europe du XVIIIe siècle (déjà la France des Lumières avec ses Voltaire, Montesquieu, Diderot et consort aurait été intouchable en matière de culture) et la promesse d'équité que je vous avais faite, j'ai du ménager la chèvre et le chou en trouvant une solution satisfaisante :

J'ai recensé pour la période 1700-1780 un nombre d'unités civiles par pays à chaque fois différent selon sa taille ; par exemple le potentiel d'artistes pour l'Espagne est égal à celui de la France mais inférieur à celui de la Suède et de la Russie mais bien supérieur à celui de la Bavière ou de la Savoie et cela de façon proportionnelle. Ensuite j'ai établi des catégories de niveau de façon équitable. Par exemple si un pays X est strictement deux fois plus grand qu'un pays Y il aura un potentiel disons de 50 artistes pour la période 1700-1780 tandis que Y n'en n'aura que 25 ; au sein de ces artistes il y aura pour X 3 artistes de niveau 4, 7 de niveau 3, 14 de niveau 2 et 26 de niveau 1 ; chez Y ce sera donc 1 de niveau 4, 3 de niveau 3, 7 de niveau 2 et 14 de niveau 1. Bien sûr la proportion n'est pas toujours stricte mais les différences sont assez légères. Il en est de même pour les autres types d'unités civiles.

Ensuite tout ce beau monde est listé dans mes dossiers selon leur ancienneté dans le siècle : ils sont classés par date de naissance. Quand vous levez un banquier par exemple, je prend le prochain de la liste en âge d'exercer sa profession et il se peut aussi bien qu'il soit de niveau 1 que de niveau 4. Bien entendu dans l'hypothèse que vous leviez tout, votre potentiel expliqué plus haut reste respecté mais il est évident que vous aurez toujours plus de chance de lever des unités civiles de niveau 1 ou 2 que de niveau 3 ou 4 puisque ces derniers se font plus rare.

Cette chance (ou malchance) fait que selon les périodes vous connaîtrez un âge d'or en tombant plusieurs fois d'affilée sur des unités civiles de haut niveau ou bien a contrario vous connaîtrez des périodes de vache maigre en ne levant que des unités assez médiocres.
Aussi, comme mon classement s'est fait sur la période 1700-1780 et que nous commençons en 1750, j'ai du mettre dans un fichier toutes les unités civiles du début du siècle décédées au plus tard en 1749 et qui sont pour vous forcément non levables. Je n'ai fait aucun distinguo selon leur niveau, ce qui fait que pour certains pays et dans certains domaines, peut être que le meilleur est derrière vous et que les unités civiles d'avant 1750 qui sont aujourd'hui morts étaient parmi les plus exceptionnelles...mais peut être aussi que le meilleur est devant vous et que pour la période 1750-1780 il reste encore bon nombre d'unités civiles de niveau 3 ou 4 à lever!

Je ne crois pas en une chance audacieuse qui voudrait qu'un pays ne soit touché dans aucun domaine par ce préjudice. On peut juste faire des projections en se basant sur la réalité historique. Prenons la France par exemple (ça tombe bien puisque Loïc n'est pas classé) qui risque en effet de connaître le meilleur en terme de philosophie et de littérature après 1750 (siècle des Lumières oblige) mais qui au niveau musique a perdu à ce jour probablement ses meilleurs musiciens puisque à ce niveau la période 1700-1730 était plus riche : Marais, Lalande, Jacquet de La Guerre, Couperin, Destouches, de la Barre, etc.). Elle connaîtra vers 1750-1760 ses dernières heures de gloire pendant ce siècle.

J'imaginais tout comme vous être à court de personnalités exceptionnelles selon les pays mais cela ne fut pas souvent le cas. J'ai remarqué qu'il existait de véritables talents et génies dans des pays lointains mais leur réputation n'a en réalité pas atteint les pays occidentaux. C'est le cas par exemple de Dimitri Cantemir, prince de Moldavie qui parlait onze langues et excellait dans une dizaine de domaines, des plus scientifiques au plus artistiques, il était probablement l'un des plus grands génies de ce siècle et reste pourtant un illustre inconnu chez nous.
Quoiqu'il en soit j'ai respecté la part de personnalités exceptionnelles de façon proportionnelle par pays, et lorsque j'avais du mal à en trouver, j'ai du surnoter les rares que j'avais trouvé ou bien j'en avais tout simplement inventé. J'ai donc respecté mon engagement. Le seul problème en réalité est que nous commençons en 1750 et qu'un bon tiers de tous les personnages recensés quelque soit leur niveau sont désormais décédés et donc inaccessibles, ce qui fausse je l'avoue le potentiel qui vous reste mais comme je vous l'ai dit je crois que sera pour chacun d'entre vous parfois une chance, parfois une malchance, cela dépendra des domaines.

A noter par contre que les ecclésiastiques, même si je les ai recensés aussi en recherchant des personnages ayant réellement existé et en respectant la chronologie des dates de naissance, ont des niveaux cloisonnés de par leur hiérarchie donc leur niveau peut être indirectement choisi par le joueur. Un cardinal levé aura donc forcément un niveau 4 et un pasteur un niveau 1...
Revenir en haut Aller en bas
Prusse
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 915
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Mer 11 Nov - 10:16

Je suis bloqué, je n'ai aucun centre touristique, comment pourrais-je lever des architectes pour construire de nouveaux centres?

_________________
Frédéric II, Roi de Prusse
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Mer 11 Nov - 11:37

Dans les règles il est dit que les architectes travaillent uniquement pour leur royaume et non à l'étranger, peut-être qu'en modifiant cette règle et en autorisant l'action de l'architecte à l'étranger nous aurions une solution.
Il peut y avoir des Etats généreux qui seront prêt à prêter leur architecte.

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Mer 11 Nov - 13:26

Je suis bloqué, je n'ai aucun centre touristique, comment pourrais-je lever des architectes pour construire de nouveaux centres? (Prusse)

Attention à ne pas répondre de joueur à joueur, même si pour cette fois ci ça peut passer vu que vous aviez sans doute pensé qu'il était absurde que je pose une question en tant que joueur à moi même en tant que MJ... Laughing ...et pourtant cela peut se faire!
Cela dit la remarque de la France reste pertinente ; aussi il faut prendre en compte le fait que des situations pourraient se bloquer dans le futur si un pays venait à perdre la dernière de ses villes à avoir un centre touristique et à se faire assassiner ou capturer son dernier architecte.
Je ne compte pas changer la règle mais disons qu'en cas de situation de blocage une dérogation pourra être bien entendue accordée par le MJ. Si tel est le cas alors elle est sera facilement accordée mais de façon très restrictive : le pays ne se voit pas offrir un architecte mais devra louer les services de celui venu d'un pays étranger et devra de façon impérative bâtir un centre touristique ou au pire s'il n'y a plus de place dans les villes existantes, fonder une ville et ensuite bâtir ce type de centre.
Revenir en haut Aller en bas
Prusse
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 915
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Jeu 12 Nov - 10:05

Y a t-il des unités civiles automatiquement placées dès leur levée dans une ville?

_________________
Frédéric II, Roi de Prusse
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   Ven 13 Nov - 1:24

Y a t-il des unités civiles automatiquement placées dès leur levée dans une ville? (Prusse)

Non il n'y en a aucune, et je désire d'ailleurs mettre en garde chacun d'entre vous sur le fait qu'une fois levée, même si l'unité est bien créée dans le ministère dont elle dépend (comme par exemple un religieux dans le ministère des affaires religieuses) et qu'il est noté qu'elle est postée dans la ville où elle a été levée, cela ne veut strictement pas dire qu'elle a été installée automatiquement. Au contraire, c'est à vous de l'assigner à un poste, que ce soit dans la ville même ou dans une autre de votre royaume voire à l'étranger si cela est possible et en respect avec les règles selon le type d'unité.
Cela est évident, imaginez que vous levez un banquier de niveau 4 dans une ville de niveau 2, ce serait un peu injuste que je vous force à placer cette unité dans sa ville d'origine alors qu'elle pourrait davantage rapporter d'argent dans une ville bien plus importante.
Je peux comprendre que vous leviez plusieurs unités civiles d'un même type sans les assigner afin de réaliser les meilleures assignations mais veillez à ne pas trop les faire dormir longtemps car les semaines HRP passent vite et cela représente une manne financière ou encore des réductions de temps de recherches, de taux de bonheur ou de salubrité qui vous échappent...

Donc le message "unité postée dans une ville X" écrit juste après la création de l'unité veut tout simplement dire "unité opérationnelle en attente de vos ordres".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un problème avec les règles?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un problème avec les règles?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Problème avec mon natbaztag tag
» [help] Problème avec ma Dreamcast
» Problème avec membre Priceminister
» Problème avec un colis ? ( bloqué à Roissy)
» Problème avec les bureaux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance  :: Informations :: Un problème ?-
Sauter vers: