Alliance

Alliance
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La France frappée par des épidémies (été 1720)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Mer 24 Sep - 12:58



Marseille

Le récent essor économique de la ville de Marseille a été sévèrement stoppé par l'apparition d'une épidémie de peste alors que la population de la cité n'en avait pas connue depuis 1580.

Le 20 juin 1720, rue Belle-Table, venelle étroite et sombre des vieux quartiers, une femme, Marie Dauplan, meurt en quelques heures. À ce moment les médecins doutent que ce décès soit vraiment dû à la peste. Il semble en effet qu'un premier foyer pesteux au sein de l’équipage ait été contenu jusqu’au déballage des balles de coton apparemment infectées.
Le 28 juin, un tailleur, Michel Cresp, meurt subitement. Le 1er juillet, deux femmes, Eygazière et Tanouse, demeurant rue de l'Échelle, autre quartier déshérité de la ville, meurent l'une d'un charbon sur le nez, l'autre avec des bubons, signes évidents de la peste.

À partir du 9 juillet il est évident que la peste est présente ; ce jour-là Charles Peyssonnel et son fils Jean André Peyssonnel, tous deux médecins, appelés au chevet d'un enfant d'une douzaine d'années rue Jean-Galland, diagnostiquent la peste et avertissent les échevins. Les morts sont enterrés dans de la chaux vive et leurs maisons sont murées. Les échevins espèrent toujours qu’il s’agit d’une contagion limitée. La cargaison du navire est transférée des infirmeries à l'île de Jarre. À partir du 21 juillet le nombre de décès ne fait que croître ; le père Giraud peut écrire que « Dieu déclare la guerre à son peuple ».

Le Grand-Saint-Antoine, un bateau en provenance du Levant (la région de la Syrie), accostant à Marseille le 25 mai 1720 semble être à l’origine de l’épidémie. En effet, sa cargaison constituée d’étoffes et de balles de coton était sans doute contaminée.

Les mesures prises par Jean-Baptiste Colbert de Torcy, gouverneur de Marseille, telles que la combustion de soufre dans les maisons, sont peu efficaces. L'épidémie de peste progresse dans la vieille ville. Les gens aisés quittent Marseille pour se réfugier dans leurs bastides situées dans les environs. Les personnes modestes créent un immense campement sur la plaine Saint-Michel. Sur ordre du régent Philippe d'Orléans, interdiction est faite aux Marseillais par le colonel-général Claude Guillaume Testu, marquis de Balincourt (commandant du 8ème régiment d'Artois) de sortir de leur terroir et aux habitants de la Provence de communiquer avec eux. Le commandant de la 2ème Flotte du Levant, le chef de division Alain Emmanuel de Coëtlogon déploie ses 16 navires autour du port de Marseille pour commencer un blocus maritime de la ville.
Depuis le 9 août, il meurt plus de cent personnes par jour. Les infirmeries improvisées (la ville ne dispose d'aucun dispensaire ni Hôtel-Dieu) ne peuvent plus recevoir les malades ; les cadavres sont jetés dans les rues. Fin août tous les quartiers de Marseille sont touchés. Des familles entières disparaissent, aucune rue de la vieille ville n'est épargnée tandis que les églises ferment leurs portes les unes après les autres.


Strasbourg

Louis-Auguste de Bourbon, duc du Maine, gouverneur de la ville de Strasbourg est dans tous ses états. Avec seulement des apothicaireries et un aqueduc approvisionnant la ville en eau potable, la couverture sanitaire de Strasbourg était insuffisante pour une ville d'un peu plus de 20.000 âmes, ce qui explique peut être l'épidémie qui vient de se déclencher en ville en septembre : la maladie (qui semble ne toucher que les êtres humains) provoque chez les personnes contaminées de brutales et nombreuses diarrhées à l'odeur poisseuse et des vomissements de fluides clairs menant à une sévère déshydratation. Dans la majorité des cas, la mort survient dans les trois jours.
On compte déjà près de 2.000 cas. Une grande partie de la population strasbourgeoise vit dans une insalubrité et une puanteur innommables (eau croupie, excréments au sol, immondices dans les rues), ce qui laisse à penser que la contamination est probablement orale, d’origine fécale ou par l’eau de boisson ou des aliments souillés. Mais tout comme Marseille, Strasbourg est impuissante face à ces maux en l'absence de dispensaires ou Hôtel-Dieu pour prodiguer des soins aux malades, ce qui fait que l'épidémie continue à sévir.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Mer 24 Sep - 13:42

Cher Régent de France, cher voisin,

Le Royaume d'Espagne est inquiet de l'éclatement d'épidémies sur votre sol. Nous espérons, que vous allez réussir à les circonscrire au plus vite.
La frontière hispano-française doit-elle être fermée ? Ou avez-vous la situation sous contrôle ?

Tous mes voeux vont au peuple français, qui traverse ces moments difficiles.

Cordialement, Philippe V.

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Jeu 25 Sep - 22:51

Nous allons veiller à mettre en quarantaine ces deux villes touchées, le Royaume de France n'a pas la possibilité d'effectuer de constructions sanitaires tant que les épidémies ne seront pas dissipées.

Je vous remercie pour votre soutien Philippe V

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Würtemberg
Comte
Comte
avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Ven 26 Sep - 2:31

L'épidémie à Strasbourg est inquiétante car mon duché se trouve de l'autre côté du Rhin. Dois-je prendre certaines dispositions ou bien vous maîtrisez la situation Régent?
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Ven 26 Sep - 21:49

Pas d'inquiétude cher Duc de Wurtemberg la ville de Strasbourg a été placée en quarantaine, une partie de la population de Strasbourg a été déplacée à Montbéliard et Vesoul pour limiter les dégâts.
La France maîtrise la situation.

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Piémont-Sardaigne
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 919
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Lun 29 Sep - 10:13

J'espère que les choses vont rapidement s'arranger pour vous mon cher ami
Revenir en haut Aller en bas
Würtemberg
Comte
Comte
avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Mar 30 Sep - 13:42

Bien, vous m'envoyez donc rassuré Philippe!
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   Lun 13 Oct - 15:03

D'après les dernières observations provenant de France, il semblerait que l'épidémie de Marseille soit circonscrite. Je félicite l'administration française pour son travail.
L'épidémie de Strasbourg continue-t'elle, cher cousin Philippe d'Orléans ?

Philippe V de Bourbon

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France frappée par des épidémies (été 1720)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La France frappée par des épidémies (été 1720)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hygiène et Maladies
» De quelle année ont été frappées vos pieces de 100¥ ?
» Remarques sur l'épidémie crée par Vanzetti.-HRP
» Rapport entrainement
» Elmmirë, frappée par la grâce d'Elune [Acceptée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance  :: Vie Politique :: Archives :: Informations - La Gazette-
Sauter vers: