Alliance

Alliance
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Sam 25 Oct - 17:46


Martin le jeune, La Cavalcade le lendemain du Sacre à Reims, 26 octobre 1722, peinture, 1724, Château de Versailles

Pierre-Denis Martin, dit « Martin le Jeune » (né à Paris, vers 1663, et mort dans la même ville en 1742), fut, sous le règne de Louis XIV, pourvu de pensions et de la charge de « peintre ordinaire du roi ». À ce titre, il peignit nombre de tableaux pour orner les châteaux royaux de Versailles, Choisy et Compiègne (scènes de chasse, vues en perspective des villes, des domaines princiers). Il est évident que les cérémonies du sacre de Louis XV, en octobre 1722, dont il est le témoin actif, inaugurent une nouvelle étape de son œuvre et une forme de consécration personnelle, si besoin était.

Si le souci de témoigner est si grand et la commande officielle si évidente (il faut établir aux yeux de tous la surpuissance mystérieuse d’un roi élu du ciel, investi d’une force invincible et miraculeuse), c’est que, plus que tout autre cérémonial d’État, le Sacre est essentiel dans la religion royale. Malgré l’instantanéité de la succession conférée par l’hérédité - « le roi est mort, vive le roi » -, seule cette cérémonie fondatrice confère au souverain la totalité de son pouvoir et de sa puissance. L’affaire est d’importance dans le cas des héritiers mineurs : Louis XV n’a que cinq ans en 1715, lorsque meurt Louis XIV, et il est confié aux soins de son grand-oncle, le duc d’Orléans, « régent du royaume ».

Célébré à Reims dans la cathédrale de Reims le 25 octobre 1792 par l’archevêque duc de la ville, M. de Rohan-Géméné, le sacre se déroule en plusieurs temps, en plusieurs jours : une nuit de recueillement, un jour de solennités (serments, messes, intronisation, sainte onction, hommages), le tout mêlant rites de chevalerie et cérémoniel catholique. C’est en « Roi Très-Chrétien », c’est-à-dire défenseur universel de la foi, que Louis est couronné par douze pairs du royaume. Vient ensuite le temps du festin puis, le lendemain ou le surlendemain celui de la cavalcade.

La régence

La monarchie française a, depuis le Moyen Âge, fixé de manière stricte les règles de succession. Elle a cependant peu de règles concernant les régences. Ces périodes sont redoutées comme propices aux troubles à cause de la faiblesse alors présentée par le pouvoir royal. Louis XIV, voyant ses descendants mourir avant lui, avait donc réglé les problèmes de régence qui allaient se poser après sa mort notamment en légitimant ses bâtards. Mais le régent avait fait casser le testament de Louis XIV et devenait le successeur potentiel de Louis XV. Le principal danger dynastique venait, pour lui, de l'Espagne, dotée d'un roi Bourbon qui n'a jamais renoncé à tout droit au trône.

Le Régent, Philippe d'Orléans, à qui Louis XIV a confié le jeune roi, était donc conduit à prendre quelques libertés avec les instructions de l'ancien roi, ce afin de protéger Louis XV et de commencer à assurer son autorité. La première mesure prise par le Régent est de ramener Louis XV et la Cour à Paris afin de se rapprocher du peuple. Louis XV s'installa donc début 1716 au palais des Tuileries. Le peuple parisien se prit alors d'affection pour ce jeune roi.

La Régence marque aussi un changement d'alliances pour la France. Alors qu'elle avait auparavant noué une solide alliance avec la maison de Savoie et la maison de Farnèse, alliées catholiques, le Régent opte au contraire pour un éloignement d'avec la Croix d'or et un rapprochement avec les puissances du nord de l'Europe, revenant à la politique du siècle précédent alors que l'encerclement de la Ligue de Ratisbonne (Autriche, Espagne et Bavière notamment) se dessine durant l'année 1722. C'est ainsi qu'il renoue des contacts avec l'Angleterre et les Provinces-Unies, pourtant protestants. La Régence risque donc de laisser au jeune roi Louis XV un royaume à la fois héritier de la monarchie absolutiste de Louis XIV et des ouvertures parfois « fragilisantes » du Régent.

Le jeune monarque, n'a toutefois encore que douze ans et il devra attendre ses treize ans en février 1723 pour que soit déclaré sa majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Sam 25 Oct - 18:27

Le Royaume d'Espagne attend l'avènement du jeune roi Louis XV et ses premières décisions diplomatiques.

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Sam 25 Oct - 22:07

Vive le royaume de France!!

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Dim 26 Oct - 2:59

Il aurait été plus juste de dire Vive le Roi! Ca en dit long sur les intentions de Philippe d'Orléans...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Dim 26 Oct - 2:02

Le Régent a su se montrer à la hauteur de la tâche et a fait du jeune Louis XV un roi populaire. J'espère que le jeune monarque saura conserver cet homme de grand talent dans son conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Majorité du roi Louis XV (février 1723)   Mar 28 Oct - 15:42



En février 1723, à 13 ans et un jour, la minorité de Louis XV prend fin : le roi est déclaré majeur au Parlement par un lit de justice. La Régence cesse. Philippe d’Orléans a alors demandé la place de principal ministre que Louis XV, qui a pour lui la plus vive affection, lui  a accordé sans hésiter. Philippe d’Orléans continue donc d’assurer la réalité du pouvoir comme premier ministre, en compagnie du cardinal Dubois, son second. C’est la première fois dans l’histoire de la monarchie qu’un petit-fils de France est investi de telles fonctions. Mais l'ancien Régent n’est pas en bonne santé, ayant beaucoup grossi et étant sujet à de fréquentes somnolences.
Revenir en haut Aller en bas
Espagne
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Mar 28 Oct - 18:20

Une nouvelle Ere débute en France.

La Politique française va-t'elle se poursuivre dans la continuité ou dans le changement ?
C'est la question, que le Royaume d'Espagne se pose.

Philippe V.

_________________
Charles IV, Roi d'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
France
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 1817
Age : 25
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Mar 28 Oct - 19:42

La politique française se permet d'innover en restant dans la continuité c'est à dire en étant l' "un des grands" représentant du catholicisme romain, en se réservant de bonnes relations avec d'autres royaumes catholiques notamment le royaume d'Espagne.

Et en même temps l'ère du changement le roi Louis XV insiste bien; il n'y aura pas de progrès sans les colonies, pas de progrès sans une bonne entente avec des royaumes dévalorisés par sa sainteté.
De plus, le royaume de France ne se contentera pas d'ouvrir des amitiés, il se veut terre d'accueil pour les populations persécutées.
Le roi Louis est un roi qui sait qu'il faut être prêt à se battre pour obtenir ce que l'on souhaite, il saura faire preuve de sang froid et de détermination.
Et surtout il s'efforcera de tenir ses engagements, car c'est un grand roi en devenir pour le peuple français et pour les relations internationales.

_________________
Ferdinand Ier, roi de France
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   Ven 31 Oct - 14:21

Lucques se félicite de voir la France moderniser son système politique, notre république soutient le roi et son premier ministre en ce sens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sacre du roi Louis XV de France (octobre 1722)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacre du Bon Roi Vonafred - INVITATION
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance  :: Vie Politique :: Archives :: Informations - La Gazette-
Sauter vers: